Images à la mer !

Septembre_2012_TrignyDans un contexte de réflexion sur les usages de la photographie privée et des réseaux sociaux sur Culture Visuelle dont la synthèse est magistralement décrite par André Gunthert dans son dernier billet1, je me permets une petite note d’observation particulièrement égo-centrée mais dont j’espère qu’elle complétera, par le micro-témoignage, l’étude des usages des images sur les réseaux sociaux.

Les quinze derniers jours, j’avais laissé ma casquette de chercheur pour faire les vendanges. Le premier jour, après une heure ou deux, au moment de faire une photographie du paysage qui m’entoure pour le partager avec mes amis facebook que je sais friands d’images, de campagne et de clins d’oeil, je me rends compte que j’ai oublié mon smartphone. Les jours suivants, oubli réparé, téléphone en poche et Pixlromatic branché2, je pris des photos que je partageais aussitôt sur facebook.

Mais aucune réaction ! Quelle ne fut pas ma déception ! Mes amis, si réactifs d’habitude, ne likaient pas mes photos ! Je continuais un jour ou deux et devant l’absence de réaction, m’arrêtais non pas de photographier mais de partager les images avec eux.

Tout à l’heure, en m’étonnant que ma photo de poêlée de cèpes de la veille n’ait pas non plus soulevé de réactions (!) – alors que d’ordinaire les photos culinaires remportent un franc succès dans mon entourage, je me suis rendue compte que les paramètres de mon compte facebook avaient été modifiés, soit par une mauvaise manipulation de ma part, soit par un changement automatique des paramètres qui m’avait échappé, et ne laissaient voir mes publications qu’à la liste d’amis proposé par le réseau social et intitulé « amis proches » depuis un peu plus d’une quinzaine de jours. Soit un liste restrictive vide, car je n’utilise pas le système de listes proposé par facebook. Mes images n’étaient donc vues de personne ! J’avais lancé pendant 15 jours des bouteilles à la mer ! Mon sentiment est bien celui d’avoir loupé un certains nombres d’échanges autour de ces photos. J’ai compris alors que si je prenais des photos pour moi, et pour, comme André Gunthert le souligne bien dans son article, attester de ma présence et de mon expérience, je les prenais aussi  pour garder un lien avec mes amis, pour les faire réagir et susciter l’échange.

  1. Gunthert André, « La photographie, monument de l’expérience privée », L’Atelier des icônes, 29 septembre 2012 []
  2. Pixlromatic est une application photo permettant, comme Instagram d’apposer des filtres aux photographie []

5 réflexions au sujet de « Images à la mer ! »

  1. Intéressant de documenter les fail! J’ai souffert moi aussi jusqu’à récemment d’un mauvais paramétrage de l’appli Facebook sur mon smartphone, qui envoyait systématiquement mes photos au groupe EHESS… 😉

    Comme le suggérait Adrien, les erreurs où les absences sont un bon moyen de tester les usages… Est-ce bien l’absence de réactions par rapport à des images qui auraient dû en susciter qui t’a alerté sur le mauvais aiguillage de tes envois? Dans ce cas, ce serait une preuve de l’anticipation du processus conversationnel, et donc une indication de choix narratologiques en fonction de cet usage…

    J’espère que tu nous renverras quand même quelques photos… 😉

  2. Raaaa bien sûr, tu as raison ! ça m’avait échappé, c’est bien une forme d’anticipation de la conversation ! Par exemple, je me suis rendue compte, qu’à chaque fois que je partage une photo de cuisine, je rencontre beaucoup de réactions. Et c’est d’ailleurs à cause d’une photo de ce type que j’ai regardé de plus près si mon compte n’avait pas buggé !

    pour les photos, je les ai évidemment déverrouillées sur mon wall 😉

  3. Suis allé liker de suite… Faut vraiment que tu nous fasses un billet sur les images culinaires… Y’a du participatif/appropriatif là-dedans ou je ne m’y connais pas… 😉

  4. Une petite note d’ego-socio-histoire de plus: de mon côté, te sachant aux vendanges, je me suis plusieurs fois étonnée de ne pas recevoir des petits clins d’oeil/news photographiques de toi sur FB. Autant dire que j’étais en attente de ces brins de conversation, liens ténu et bouffée d’air partagée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *