Ils ont disparu, en Noir et Blanc

Libération, Jeudi 31 décembre 2009, page 23, Ils ont disparu, spécial 2000-2010,

“Ils ont disparu, spécial 2000-2010” in Libération, Jeudi 31 décembre 2009, page 23

Pour sa dernière parution de l’année 2009, Libération recense ses unes consacrées aux disparus de la dernière décennie.

4 des 15 unes sont en couleur : Jacques Derrida (9 octobre 2004), Yasser Arafat (11 novembre 2004), Jean-Paul II (2 avril 2005), James Brown (25 décembre 2006) et elles se suivent chronologiquement.

Force est de constater que l’usage du noir et blanc semble être de mise pour le décès  (11 unes sur 15) dans Libération, comme sa traditionnelle  photographie en pleine page.


6 réponses

  1. Frédéric dit :

    Force est de constater que la traditionnelle photographie en pleine page n’est plus de mise ces derniers temps dans Libé…

    Autre chose : regarde le “Femina” de ce week end… très intéressant : Maud Fontenoy (ni top model, ni icône de quoi que ce soit) en Une et dans toutes les pages (même les photos de mode)… Naissance d’un nouveau style ?

  2. Alexie Geers dit :

    merci du tuyau 😉

  3. Il faudrait aussi étudier l’ensemble du journal lors d’une parution pour savoir si par hasard la publication de photos en couleurs ailleurs empêchait la parution de la une en couleurs. En effet, la configuration des rotatives ne permet pas toujours de faire ce que l’on veut en matière d’impression en couleurs.
    Cela dit, je crois que ton observation est juste, le noir et blanc sied mieux aux morts que la couleur.

  4. PCH dit :

    Je me (vous) demande si ce ne serait pas du fait des personnes qui choisissent les photos de une – qui auraient changé vers septembre 2004 disons, et se seraient tirées vers fin 2006 disons. Mais je crois aussi que le noir ( surtout) et blanc sied à la mort, au deuil (chez nous).

  5. Gunthert dit :

    Il y a des observations simples qui n’en sont pas moins puissantes. Merci pour ce coup d’oeil! Les numéros spéciaux nécrologiques sont une spécialité de Libé. Réalisés avec soin, volontiers collectionnés, ils atteignent généralement des ventes qui comptent parmi les meilleures du journal.

    Dans ce contexte, le choix de la photo de une représente un véritable enjeu. Comme dans les cas étudiés par Audrey, il conviendrait de vérifier quels sont les originaux couleurs qui ont été publiés en NB. On peut toutefois faire une remarque technique: compte tenu de l’âge de nombre des personnalités au moment de leur décès, et du fait que le choix de la photo de une est souvent une image de leur jeunesse (Brando, Cartier-Bresson, Sagan…), le noir et blanc est alors imposé par la nature du document ancien. On pourrait alors émettre l’hypothèse d’une sérialisation et d’une éditorialisation d’une contrainte documentaire.

    Il n’en reste pas moins que la majorité des portraits relève de choix stylistiques très appuyés, avec notamment des contrastes heurtés, dans le style dramatique de l’expressionnisme allemand. Il y a fort à parier qu’une même personne est derrière la plupart de ces unes. A vérifier également sur la tentative de passage à la couleur 2004-2006 (qui débute toutefois avec un Derrida très NB par sa coupe et son costume. Mis à part le rouge du logo, la seule véritable touche de couleur de cette série est le bleu de la chemise de James Brown).

  6. Audrey dit :

    Oui, et je crois aussi que l’effet de style lié au croisement histoire/histoire de la photographie joue son rôle: le monde culturel a le bon goût d’être représenté par le noir et blanc du “grand reportage”, l’un nourrissant l’autre.
    Autre hypothèse: Peut-on aller jusqu’à dire que Derrida qui n’a jamais convaincu la France (comme il a su le faire aux USA (cf. WJT Mitchell, ;-)), James Brown, Jean-Paul II (France, pays qui croit en la laïcité) et Yasser Arafat ne font pas parti du même Panthéon?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search