Actualité du genre. Autour et avec Joan Scott.

Une journée d’études sur le genre à ne pas manquer !

ACTUALITÉ DU GENRE

AUTOUR DE – ET AVEC – JOAN SCOTT

Mercredi 5 octobre 2011 de 10h à 18h
EHESS – 105 bd Raspail Paris 6e – Amphithéâtre

Dans les années 1970, des chercheuses ont utilisé le concept de genre en anthropologie et en sociologie. Au milieu des années 1980, dans un article qui fait désormais référence, Joan W. Scott contribuait de manière décisive à établir le genre comme « une catégorie utile » pour l’histoire.

Toutefois, à la fin des années 1990, revenant sur la carrière du genre, l’historienne mettait en garde : le succès institutionnel de ce concept le menacerait-il de perdre son « tranchant critique » ? En France, en tout cas, le genre continue de faire polémique.

On ouvrira la journée d’études par une discussion sur les usages actuels de ce concept dans la recherche française en donnant la parole à de jeunes chercheuses qui présenteront leurs travaux. Ensuite, en reprenant les débats autour de questions que Joan Scott aborde aujourd’hui, on examinera d’une part les rapports entre séduction et violence et d’autre part les tensions entre psychanalyse et histoire.

Les interventions et les échanges montreront comment des chercheuses et des chercheurs de générations différentes trouvent dans l’œuvre de Joan Scott matière à réflexion pour nourrir leur propre travail dans un dialogue critique.

Cette journée organisée conjointement par l’IRIS, l’Atelier Genre Condorcet et la spécialité « Genre, politique et sexualités » du master de l’EHESS, permettra de revenir, autour de Joan W. Scott, et avec elle, sur l’actualité du genre.

Programme

10h Ouverture : Quelques leçons de l’actualité
Rose-Marie Lagrave, sociologue, IRIS / EHESS
Joan W. Scott, Institute for Advanced Study, Princeton

10h45 – 12h30 : LE GENRE EN TRAVAUX
Présidence Eleni Varikas, politiste, Université Paris-8
Geneviève Pruvost, sociologue, CESDIP / CNRS-UVSQ et Coline Cardi, sociologue, CREQPPA-CSU, Paris 8 : « Le genre à l’épreuve. Penser la violence des femmes »
Laure Bereni, sociologue, CMH / CNRS : « Travailler ‘sur le genre’ en France aujourd’hui : quels enjeux politiques et théoriques ? »
Séverine Sofio, sociologue, CRESPPA-CSU / CNRS-Paris-8 : « Le genre comme outil d’analyse des mondes de l’art : pour en finir avec l’exception. »

Pause déjeuner

14h30 – 16h15 : SÉDUCTION ET VIOLENCE
Présidence Marianne Blidon, géographe, Université Paris-1.
Delphine Naudier, sociologue, CRESPPA-CSU / CNRS, Paris 8 : « Faire violence aux Immortels : l’élection de Marguerite Yourcenar à l’Académie Française »
Éric Fassin, sociologue, Iris / ENS : « Ne pas abandonner la séduction aux antiféministes »
Christine Delphy, sociologue, CNRS : « Nier la violence au nom de la séduction »

16h30 – 18h : PSYCHANALYSE ET HISTOIRE
Présidence Nancy L. Green, historienne, CRH / EHESS
Didier Eribon, Université d’Amiens : « Politiques de la mémoire : quelques remarques critiques sur la notion d’‘écho-fantasme’. »
Michel Tort, psychanalyste : « Quelle psychanalyse, pour quelle histoire ? »

Joan W. Scott réagira tout au long de la journée aux interventions
chaque séance inclut aussi un temps de discussion avec le public.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search