Étiqueté : narratologie

Marie-Claire, Une colorée, 1937 Une en bichromie, 1940

Marie-Claire et la guerre, le rôle d’accompagnement de la presse féminine

La France entre en guerre le 3 septembre 1939. Dès lors, Marie-Claire s’adapte à cette nouvelle situation politique. Matériellement, jusqu’à l’arrêt de sa publication, courant 19441, la présence de couleur est moindre car l’impression est plus fréquemment réalisée en bi-chromie (figure 1, image de droite) remplaçant les nombreuses couleurs des années précédentes (figure...

Petite histoire de la confiance dans Marie-Claire

Dès les premiers numéros de Marie-Claire, au sein de la rubrique « Parlons en Amies »1, une rédactrice s’adresse aux lectrices et signe son texte des initiales M.-C. ou de son prénom, Marie-Claire, comme au bas d’une lettre destinée à une amie. La signature, convention de la correspondance privée crée une situation...